Articles
Le blog

LA PERTE D’AUTONOMIE

La perte d’autonomie est un phénomène lié à l’avancée en âge qui touche les capacités physiques et psychomotrices des seniors et qui impacte profondément la vie des aidants. Qu’est-ce que la perte d’autonomie ? Quels en sont les impacts et comment y remédier ?

QU’EST-CE QUE LA PERTE D’AUTONOMIE

La perte d’autonomie, appelée aussi la dépendance, correspond à l’incapacité pour un individu d’effectuer certains actes de la vie courante par lui-même. Cette dépendance commence généralement vers 60 ans et va en progressant. Son commencement et l’intensité dépend de chaque personne.
En 2050, 22,3 millions de personnes seront âgées de 60 ans ou plus et donc sujettes à la perte d’autonomie.

COMMENT DÉTECTER LA PERTE D’AUTONOMIE

La perte d’autonomie se traduit le plus souvent par un isolement progressif du senior car des troubles articulaires et de l’audition rendent ses déplacements et relations sociales plus difficiles. À cela peut s’ajouter un changement dans les habitudes alimentaires. Si le senior s’alimente de moins en moins, cela peut vous alerter. Enfin, les troubles de la mémoire ainsi que les sautes d’humeur peuvent être un des signes de perte d’autonomie.
Le niveau de perte d’autonomie peut être évalué par un professionnel qui utilisera la grille AGGIR. Cette dernière repose sur des catégories « GIR » allant de 1 à 6 :

  • GIR 1 : les personnes confinées au lit, dont les facultés mentales sont gravement altérées, et qui ont besoin d’une présence continue d’intervenants.
  • GIR 2 : les personnes confinées au lit ou au fauteuil, dont les facultés mentales ne sont pas totalement altérées, et qui ont besoin d’une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante.
    Les personnes qui ont des fonctions mentales altérées, mais qui ont conservé leur capacité à se déplacer.
  • GIR 3 : les personnes ayant conservé leurs facultés mentales mais qui ont besoin plusieurs fois par jour d’aides pour les soins corporels.
  • GIR 4 : les personnes ne faisant pas leur transfert seules (par exemple se lever seules du fauteuil) mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur du logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et pour s’habiller.
    Les personnes n’ayant pas de problème pour se déplacer mais devant être aidées pour les activités corporelles et pour la préparation des repas.
  • GIR 5 : les personnes qui peuvent avoir besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette et les activités domestiques : préparation des repas, ménage…
  • GIR 6 : les personnes autonomes pour tous les actes importants de la vie courante.

 

LES IMPACTS DE LA PERTE D’AUTONOMIE

Les impacts de la perte d’autonomie peuvent apparaîtrent sous différentes formes : trouble de l’équilibre, changement des habitudes alimentaires, diminution de l’hygiène, problème de mémoire, altération de l’humeur, isolement social.
La dépendance peut entraîner une dépression si elle n’est pas prise en charge. Il est donc important de veiller aux changements d’habitudes et de comportement de vos proches vieillissants afin d’y déceler une éventuelle perte d’autonomie.

LES SOLUTIONS À LA PERTE D’AUTONOMIE

Il est important que les seniors continuent d’avoir une activité physique régulière car cela permet de lutter contre la perte d’autonomie. Une personne âgée ne pratiquant aucune activité physique verra plus rapidement les effets de la dépendance se produire, donc des difficultés physiques apparaîtront.

Selon le degré de dépendance et les moyens à disposition des aidants il est possible de :

  • Équiper la maison du senior grâce à la domotique. L’habitation devient intelligente grâce aux objets connectés qui communiquent entre eux. C’est une solution qui permet de gagner en autonomie et de faciliter les tâches du quotidien. De plus, cela permet de rassurer les aidants familiaux qui ne peuvent pas toujours être présents pour leur proche car ils sont alertés en cas d’anomalie. Cette solution est proposée par Objetdomotique sous la forme de packs qui s’adaptent au niveau de dépendance de la personne.
  • Faire appel à une auxiliaire de vie qui accompagnera le proche vieillissant ponctuellement pour l’aider à effectuer des tâches du quotidien tel que le ménage ou les courses par exemple.
  • Placer le proche en établissement spécialisé de type EHPAD ou maison de retraite, cela rassure les aidants car le proche est sous surveillance quotidienne. Néanmoins les personnes âgées redoutent le moment de quitter leur domicile pour s’installer dans ce type d’établissement. Ce type de décision engendre également un coût important qui n’est pas à la portée de tous. La solution proposée par Objetdomotique permet d’amoindrir les coûts avec une installation simple et qui permet de retarder la mise en établissement spécialisé.

Pour une vie plus sereine, retrouvez les packs d’Objetdomotique.com afin d’adapter l’habitat aux seniors en perte d’autonomie. Pour plus d’informations : https://www.objetdomotique.com/packs/

Sources :
https://www.insee.fr/
https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr

logo Objet Domotique blanc
logo Objet Domotique blanc
Objetdomotique

Objetdomotique vous accompagne pour sécuriser : l’habitat au profit du maintien à domicile, les résidences pour personnes âgées, les écoles et ERP. Des objets connectés au service du bien vivre.

Restons en contact

Pour vous abonner à notre newsletter rien de plus simple !

Vous acceptez de recevoir nos actualités
Subscribe

If you wish to receive our latest news in your email box, just subscribe to our newsletter. We won’t spam you, we promise!

Vous acceptez de recevoir nos actualités
Objetdomotique

As the pioneer of the lean startup movement, APPLAUZ has dedicated it’s time to sharing effective business strategies that help new businesses and enterpreneurs put their money to work in the right way.

Copyright OBJETDOMOTIQUE.COM. Tous droits réservés. Réalisé avec coeur par Monsieur Marketing