TILT – Le Pitching Ball

L’Histoire d’Objetdomotique dans le « Pitching Ball » de Tilt sur TV Tours !

Guillaume Tessier avait 2min30, montre en main, pour dévoiler l’Histoire d’Objetdomotique.

Défi relevé avec brio ! Son parcours, la création d’Objetdomotique et les solutions apportées au maintien à domicile et à la Sécurité des personnes, sont expliquées de façon simple et précise.

Objetdomotique, connecté à demain !

Objetdomotique devient expert dans son domaine, notamment pour les personnes âgées, handicapées et pour les établissements recevant du public (ERP). Grâce à son innovation et à ses valeurs ajoutées qui sont : l’analyse de vos besoins, le paramétrage de vos produits et leur installation, ainsi qu’un suivi personnalisé.

Donc à suivre…

France 3 Dans les coulisses des entreprises innovantes - une

France 3 Centre – Val De Loire – Dans les coulisses des entreprises innovantes

Découvrez-nous sur France 3 Centre Val de Loire, dans nos locaux de MAME!

 

 

Passage France 3 Centre – Val De Loire septembre 2017

Toute l’équipe d’Objetdomotique tient à remercier chaleureusement France 3 Centre – Val de Loire pour l’intérêt porté à notre projet !



Sous-titrage malentendant

00:00:03 –> 00:00:12

Dans l’incubateur de la Cité MAME à Tours, une startup commence à faire beaucoup parler d’elle : Objetdomotique.com déjà labélisée French Tech Loire Valley.

00:00:12 –> 00:00:26

C’est à la suite d’un grave accident de la circulation que Guillaume Tessier a eu cette idée.  Des objets connectés sécurisants pour la maison. Mais surtout, à destination des personnes âgées dépendantes et les établissements d’hébergement comme les EHPAD.

00:00:27 –> 00:00:56

Guillaume Tessier : nous avons un vrai savoir-faire dans l’habitat intelligent, car on s’adresse à la personne et non à l’habitat lui-même, ainsi, on vend une solution à travers la personne. De fait, cette solution s’adapte aux personnes les plus fragiles. On a donc une capacité à répondre sur le maintien à domicile, souvent pour les aidants familiaux qui sont nos prescripteurs. Effectivement cette solution les rassure puisqu’elle permet aux personnes de rester dans leur habitat. De plus, nous avons une autre solution adressée aux professionnels en BtoB et nous intervenons également sur les résidences seniors comme les EHPAD ou les foyers logements.

00:00:57 –> 00:01:11

Par ailleurs, une douzaine de salariés dans un espace adapté dans le plus pur style startup. En fait, ici les cerveaux sont à plein régime car il faut penser avenir et réfléchir à tout ce qui pourrait être utile et faciliter la vie de tout un chacun.

00:01:12 –> 00:01:27

En fait, cette box qu’on appelle «interface» va avoir la fonction de raccorder l’intérieur de la maison à tous les smartphones. Et ensuite, sur cette box, nous allons raccorder tous les outils qui vont permettre de rendre cet habitat intelligent pour que la personne soit ainsi libérée.

00:01:28 –> 00:01:42

Détecteurs de chute, prises de courant intelligentes, bracelets d’alertes et une liste de nombreux produits connectés pour la sécurité des personnes. Gros avantage de cette startup, c’est de mettre en réseau les spécialistes du secteur et d’adapter aussi aux particuliers.

00:01:43 –> 00:02:02

En fait il y a des acteurs qui font déjà de la domotique et qui sont spécialisés sur leurs marques. De cela, ils ont décliné les services appropriés à leurs marques. Comme ils sont sur des protocoles fermés, c’est-à-dire que les marques entre elles ne peuvent pas communiquer. Nous, nous faisons communiquer les marques entre elles et nous disposons de notre réseau d’installateurs sur la France pour répondre aux besoins de tout un chacun.

00:02:03 –> 00:02:07

[Conversation]

00:02:08 –> 00:02:23

Une levée de fonds de dix millions d’euros sur quatre ans permettra le bon développement de l’entreprise, une philosophie aussi : tendre la main aux autres via smartphones et objets connectés. Allez, c’est fini… pour aujourd’hui.

Objetdomotique (re)déménage

Connectés, innovants : des bureaux à la pointe !

Après avoir intégré des bureaux temporaires, Objetdomotique emménage ! Désormais visibles dans ses nouveaux quartiers à MAME, cité de la création et de l’innovation à Tours.
Ces 170 m² laissent  place à un grand open space modulable, ainsi qu’un grand bureau, une salle de réunion et un studio d’enregistrement. Dédié à la production de vidéo, d’une part pour le grand public, et d’autre part pour nos installateurs agréés. Voici donc notre nouveau terrain de jeu pour continuer à innover dans la domotique.

Merci du fond du cœur à toute l’équipe de warriors qui ont relevé le défi de la peinture sur une telle surface… en un weekend…

On a même fait une petite vidéo pour fêter ça !

Quand domotique rime avec épique !!

Focus sur les casques à réduction de bruit ambiant

Vous avez besoin de silence ?

Focus et découverte des casques à réduction de bruit active

Focus / découverte des casques à réduction de bruit

Derrière ce titre un brin racoleur se cache une réalité bien trop souvent boudée. Qu’il soit sourd, de fond, d’ambiance ou blanc, le bruit peut s’avérer problématique. Dès lors la technologie peut, encore une fois, apporter des solutions. C’est ce que je vais essayer de vous démontrer dans ce Focus sur les casques à réduction de bruit qui fera la part belle au silence, à la musique et au beau son à travers plusieurs arguments massue, rien que ça.

Actuellement vous êtes sans doute en train de lire ce Focus sur votre smartphone dans les transports en commun ou peut-être en traînant sur Facebook au bureau. Peut-être même êtes-vous tranquillement installé sur votre canapé alors que votre voisin a décidé de tondre la pelouse. Alors ce Focus vous est dédié (si vous n’êtes pas concernés par ces exemples, restez malgré tout, on vous a préparé de belles vidéos).

Le silence, cet idéal

Toutes les raisons sont toujours bonnes pour se plaindre du bruit. Ce dernier semble toujours décidé à se manifester au moment le plus agaçant et difficile, alors, de trouver la concentration. Pour certains le casque représente déjà une alternative aux nuisances. Certains ne jurent que par le « circum», comprenez : qui fait le tour de l’oreille. D’autres sont en faveur des « supra » qui viennent se poser sur les oreilles. D’autres encore goûtent au plaisir des « intra » qui ont le bon goût de se loger directement dans l’oreille. En la matière, il faut expérimenter pour donner son avis.

Je vous propose plus que tout ça : un casque capable d’analyser, d’écouter et d’annuler le son environnant. Intrigué ? Laissez-moi vous expliquer le procédé.
Le casque à annulation de bruit ambiant fonctionne sur un principe simple. Des micros placés sur le pourtour du casque viennent capter puis restituer à l’identique les sons de l’extérieur. Ces sons sont alors inversés numériquement de telle sorte qu’ils sont gommés de la scène musicale. Le nirvana, sans mauvais jeu de mots.
Cette prouesse est rendue possible grâce aux différents traitements numériques opérés par ces casques bourrés de technologie. Mais également grâce à la relation qu’ils entretiennent avec nos smartphones, comme c’est le cas du Zik par Parrot dont l’usage est fortement enrichi par l’application qui augmente les possibilités offertes par le produit.

Au delà du désarmant jeu d’acteur de notre ami Vincent, on comprend rapidement à quel point la réduction de son peut devenir salvatrice dans un environnement bruyant. Ici, typiquement, ces images ont été enregistrées alors que les locaux qui nous hébergent subissent de gros travaux de réaménagement. Quoi de mieux pour parler de réduction de bruit et de pire pour travailler dans le calme. Pour vous prouver l’utilité de ces casques, nous avons capté le son qui nous entourent. Puis nous l’avons réduit artificiellement. De ce fait, c’est exactement ce qui se passe avec la plupart des casques à réduction de bruit performants sur le marché. Ainsi, sitôt ces derniers revêtus, on est instantanément surpris par le silence.

L’application Zik proposée gratuitement par Parrot sur Android et iOS offre un large panel de fonctionnalités, à retrouver dans le Focus dédié aux casques Zik.

Et la musique dans tout ça ?

Car un casque est avant tout utilisé pour écouter de la musique, sachez que ces derniers ne sont pas en reste. Dans la rédaction d’Actu-connectée.fr on trouve trois casques à réduction de bruit active. Un Zik 2, un Zik 3 par Parrot et un QC 35 par Bose. Ces trois casques sont parmi les casques les plus performants du marché avec le Blackbeat Pro par Plantronics et sont tous sans-fils. La particularité des casques sans-fil à réduction de bruit est que ceux-ci sont bien souvent plus performants sans fils. Ceci grâce à l’ensemble des traitements numériques du son qui améliorent considérablement l’expérience d’écoute.

En matière de signature sonore, elles se retrouvent toujours aussi distinctement entre un casque Bose et un casque Parrot, même avec une utilisation libérée d’une connexion filaire. Là encore, la réduction de bruit présente un intérêt majeur : faire la part belle au son et seulement au son. En vous libérant des nuisances sonores, vous gagnez non seulement en concentration mais également en qualité de son. En conséquence vous profitez au mieux  de votre album préféré tout en baissant le volume sonore. Effectivement, si  l’on a tendance à monter le volume c’est bien pour compenser d’une nuisance extérieure. Vos oreilles vous remercieront.

On retrouve notre heureux Vincent portant fièrement son QC 35, comme lui vous pouvez également écouter de la musique sereinement sur un chantier. Merci Vincent !

lavis-daxel

Depuis de nombreuses années j’ai pu tester différents casques avec ou sans-fils mais seulement deux avec réduction de son. Je dois avouer que les casques à réduction de son ont toujours su me fasciner car ils présentent une réelle valeur ajoutée dans l’expérience et la qualité d’écoute. Je m’explique, un casque répond (ou du moins devrait répondre) à un usage. Difficile de croire au casque providentiel qui serait tant audiophile que nomade et capable de réduire à 100% le son ambiant, tout est histoire de compromis en la matière.

Le plus important est de cerner ses besoins pour trouver le casque qui répondra au maximum de ces besoins. En ce qui me concerne j’ai un mode de vie qui change et qui alterne entre nomadisme et sédentarité. Ainsi mon casque doit à la fois me permettre d’écouter du son de bonne qualité mais doit également être à même de me couper des nuisances extérieures lorsque je suis au bureau. Et en la matière, le casque à réduction de bruit ambiant est ce qui se fait de mieux.